Louise Armaindo, championne cycliste du monde

L'Histoire par les femmes

Marcheuse d’endurance et pionnière du cyclisme, Louise Armaindo(1861-1900) se fait connaitre comme «championne cycliste du monde».

Cette gravure montre Louise Armaindo debout devant son grand bi, dont la roue avant lui arrive aux épaules et la roue arrière aux genoux. Elle a la main gauche posée sur la selle, la main droite sur sa hanche.
Louise Armaindo

Femme forte

Louise Armaindo naît en 1861 dans un petit village près de Montréal (Canada) sous le nom de Louise ou Louisa Brisebois ou Brisbois. Sa mère se produit dans un cirque en tant que “femme forte”, et son père est voyageur. Les sources sur sa jeunesse sont rares et parfois peu fiables, d’autant que par la suite, après avoir pris de le nom de scène de Louise Armaindo pour se produire, elle aime à romancer son existence et ses racines.

On raconte qu’elle suit la carrière de sa mère et travaille à son tour comme trapéziste et comme “femme forte” dans un cirque. Elle aurait été capable, à l’aide d’un harnais, de soulever deux hommes du sol avec ses dents, ou encore de soulever plus de 300 kilos, d’improbables hauts faits…

View original post 1,000 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s