Sweet Potato Cookie Bars

Cooking Is My Sport

It’s Day 2 of the 12 Days of Christmas series on the blog–if you haven’t already, go back and check out the recipe for Day 1, where I also give a description of the series in general for those of you who may be new here.

I think that I mentioned in a post from a a couple weeks ago that I’d been doing a bit more baking with sweet potato as an ingredient as of late and as a result, I’d be posting some more sweet potato recipes here on the blog. Today’s recipe is one of the further proofs of that.

Sweet potato pie is easily in my Top 5 ranking of pies. It’s not number #1 or #2 (those spots go to Pecan and Strawberry-Rhubarb, respectively), but sweet potato is definitely up there.

One of the reasons I prefer pie to other desserts like cake is the…

View original post 253 more words

Cevapcici — cahama

Für Cevapcici gibt es sicher tausende von Rezepten.Wir verwenden für „unsere Cevapcici“ immer eine Fleischmischung mit Lammfleisch, da uns diese einfach am besten schmecken. Ob dazu dann gemischtes Hackfleisch, reines Rinder- oder reines Schweinehack kommt, hängt von der Lust und Laune oder eben der Verfügbarkeit ab. Zutaten: 375 g Lammhackfleisch 375 g Schweinehack 200 g […]

Cevapcici — cahama

Louise Armaindo, championne cycliste du monde

L'Histoire par les femmes

Marcheuse d’endurance et pionnière du cyclisme, Louise Armaindo(1861-1900) se fait connaitre comme «championne cycliste du monde».

Cette gravure montre Louise Armaindo debout devant son grand bi, dont la roue avant lui arrive aux épaules et la roue arrière aux genoux. Elle a la main gauche posée sur la selle, la main droite sur sa hanche.
Louise Armaindo

Femme forte

Louise Armaindo naît en 1861 dans un petit village près de Montréal (Canada) sous le nom de Louise ou Louisa Brisebois ou Brisbois. Sa mère se produit dans un cirque en tant que “femme forte”, et son père est voyageur. Les sources sur sa jeunesse sont rares et parfois peu fiables, d’autant que par la suite, après avoir pris de le nom de scène de Louise Armaindo pour se produire, elle aime à romancer son existence et ses racines.

On raconte qu’elle suit la carrière de sa mère et travaille à son tour comme trapéziste et comme “femme forte” dans un cirque. Elle aurait été capable, à l’aide d’un harnais, de soulever deux hommes du sol avec ses dents, ou encore de soulever plus de 300 kilos, d’improbables hauts faits…

View original post 1,000 more words